------------------------------------------------------------------------------------------------------------
NOM Prénom (des responsables du sujet) Jean-Paul Diard, Bernard Le Gorrec
Equipe Erase
N° de tél. : 04 76 82 65 23, 65 26
N° de porte de bureau, étage : 142, 144 1ét,
Adresse e-mail: Jean-Paul.Diard@lepmi.inpg.fr, Bernard.LeGorrec@lepmi.inpg.fr,

Grenoble le 13 avril 2001


TITRE DU SUJET DE DEA (Sujet fléché)


À la recherche d’un chaos détermiste électrochimique/Electrochimie

Le système Ni/H2SO4 est un élégant exemple d’oscillateur électrochimique en commande en courant. Nous avons montré récemment qu’il présente les comportements classiques des oscillateurs nonlinéaires forcés, multiplication de période, régime bi-périodique. On cherchera les conditions d’apparition d’un comportement chaotique sur le mécanisme de dissolution passivation de Schuhmann puis on essaiera de mettre ce comportement en évidence expérimentalement dans le cas du nickel.


(possibilité d’une poursuite en thèse si bourse MEN)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
NOM Prénom (des responsables du sujet) Jean-Paul Diard
Equipe Erase
N° de tél. : 04 76 82 65 23
N° de porte de bureau, étage : 144 1ét,
Adresse e-mail: Jean-Paul.Diard@lepmi.inpg.fr

Grenoble le 13 avril 2001

TITRE DU SUJET DE DEA


Comparaison de modèles par approche Bayésienne/Electrochimie

Lorsque l’on exploite des graphes d’impédance électrochimique à l’aide de ciruits électriques équivalents ou de réactions électrochimiques il est facile de diminuer l’accord théorie-expérience en augmentant le nombres de paramètres ajustables, par exemple en remplaçant un condensateur par un CPE, ou en augmentant le nombres d’étapes du mécanismes. On est alors confronté au problème de la comparaison de plusieurs modèles de caractérisation et de nombre de paramètres différents. L’approche probabiliste Bayésienne dispose d’outils permettant une telle comparaison. On se propose d’évaluer l’intérêt de cette aproche en cinétique électrochimique.

Collaboration : Pierre Bessière Laboratoire Leibniz/IMAG


(possibilité d’une poursuite en thèse si bourse MEN)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------
NOM Prénom (du responsable du sujet) Jean-Paul Diard
Equipe Erase
N° de tél. : 04 76 82 65 23
N° de porte de bureau, étage : 144 1ét
Adresse e-mail: Jean-Paul.Diard@lepmi.inpg.fr

Grenoble le 13 avril 2001

TITRE DU SUJET DE DEA

Réseaux réactionnels : application en cinétique électrochimique/Electrochimie


La représentation de réactions chimiques à l’aide de graphe appelés réseaux réactionnels permet de résoudre des problèmes divers : dénombrement exhaustif de mécanismes, comparaison de mécanismes, mesure de complexité de mécanismes, détermination automatique de lois cinétiques. Les réseaux réactionnels sont basés sur la théorie des graphes. Peu d’utilisations des réseaux réactionnels sont recensées en cinétique électrochimique. On s’intéressera aux applications de cette méthode, en particulier on étudiera la relation entre la structure des réseaux et celle de l’impédance faradique de mécanismes réactionnels.

(possibilité d’une poursuite en thèse si bourse MEN)